Tout ce qu’il faut savoir sur le matelas en mousse

matelas-mousseSi vous préférez vous reposer confortablement sur un couchage ferme, l’utilisation du matelas en mousse vous est conseillée, ce produit vous conviendra certainement. Laissez-vous guider par cet article et y découvrir les caractéristiques respectives du matelas en mousse, sans oublier leurs avantages et inconvénients, qu’il faut retenir afin d’effectuer un bon choix. Ainsi, vous êtes invité à connaitre tout qu’il y a à savoir sur ce type de matelas.

Les principales caractéristiques du matelas en mousse

Il s’agit, principalement, des matières de synthèses obtenues par réaction chimique. En effet, le polyéther, le polyuréthane et la mousse viscoélastique sont tous issus de la même famille sauf que leurs compositions diffèrent les uns aux autres. Si on effectue un petit survol historique en matière de matelasserie, leur origine remonte aux années 70. A titre d’exemple, les résines expansées comme le polyuréthane sont utilisés fréquemment dans plusieurs branches d’activités.

En de termes plus simples, elles ont été fabriquées à partir de dérivés de produits pétroliers comme le polyol, le catalyseur et l’isocyanate. Cette mixture lèvera comme une pâte à pain une fois mélangée avec du dioxyde d’hydrogène. Ensuite lorsque l’eau s’évapore, elle augmente l’expansion de cette pâte qui deviendra à son tour spongieuse.

Pour le cas du matelas, la préparation se transforme selon deux techniques différentes : la fabrication en continu d’une part et le moulage individuel d’autre part. Concernant la fabrication en continu, la mousse est coulée sur un tapis roulant formant ainsi de grands blocs. Le moulage individuel de son côté consiste à verser les mousses à l’intérieur d’un moule dont la mesure est approximativement comparable à celle du matelas.

La différence existant entre les mousses

La densité est le premier critère de qualité à ne pas négliger lorsqu’on parle de mousse. Au fur et à mesure que sa préparation prend de l’épaisseur, sa densité augmente et elle montera automatiquement dans la gamme. Deux types de foam vont être examinés de plus près : il s’agit bien sûr du fameux polyéther et du polyuréthane.

Le polyéther dont la densité est inférieure à 25kg/m3, est caractérisé par une structure alvéotaire très fine. Le polyuréthane a une densité qui est comprise entre 25kg/m3 à 60kg/m3. Quant à lui, il se distingue par de plus grandes alvéoles permettant ainsi une excellente aération.

Les principaux avantages et inconvénients des matelas en mousse

Le polyéther reste un élément fragile malgré qu’il soit capable de produire une certaine fermeté. Sa durabilité connaît une certaine limite car il peut être altéré dans le temps, En plus de cela, il n’offre pas une bonne aération compte tenu du caractère fin des alvéoles. On l’utilise fréquemment pour des couchages d’appoint, pour des literies destinées aux enfants ou encore pour des résidences secondaires.

Le polyuréthane présente plus de performance aussi bien au niveau de la fermeté que sur le plan élasticité. Pas tellement confortable, il promet tout de même une longue durée de vie. Entre autres, il permet une meilleure posture au repos et garantit une bonne indépendance de couchage. Compte tenu de leur structure alvéotaires, les mousses de qualité sont mieux aérées. Toutefois, il importe de mentionner que les options aérateurs qu’elle comporte améliorent le transfert d’humidité. Un matelas en mousse à haute résilience aura une plus grande capacité de retrouver sa forme de départ suite à une pression. Telle est la vertu de l’élasticité.

Désormais, le polyuréthane est fabriqué sans certains éléments endommageant les couches d’ozone ni Poly Bromo Dyphénil Ethers. Il s’agit de retardateurs de flammes toxiques. Donc, la qualité d’un matelas se détermine également par sa toxicité.

Les catégories de personnes adéquates aux matelas en mousse

Des gammes à haute résilience sont à mettre en priorité car elles peuvent être envisagées pour des couples compte tenu de l’indépendance de couchage qu’elle apporte.

Ces matelas sont idéalement conçus pour accueillir des personnes de différentes morphologies. Le matelas en mousse est destiné principalement à toute personne qui préfèrent les matelas fermes. En outre, ce type de matelas convient parfaitement aux personnes de forte corpulence. Entre autres, les matelas à mousse végétale, bien qu’ils soient moins naturels que le latex mais révisés dans leur conception pour devenir hypoallergéniques. Le matelas en mousse conviendra aussi aux personnes allergiques.

Les différents critères à tenir compte pour bien choisir son matelas en mousse

La densité du matelas mousse fait partie des critères à prendre en compte en choisissant le matelas. Les polyuréthanes les plus denses sont à privilégier car ils supportent beaucoup mieux le poids du dormeur. Ils reprennent leur forme initiale et conservent toutes leurs propriétés vu qu’ils sont très élastiques. Une mousse de mauvaise qualité aura donc une courte durée de vie puisqu’elle s’affaissera très rapidement. Ce n’est pas le cas avec les polyuréthanes.

Par ailleurs, l’épaisseur et le garnissage sont aussi des éléments importants à vérifier chez un matelas en mousse. Une épaisseur d’au moins 15 cm peut vous garantir bien plus en confort. Il va de soi que tout cela va encore dépendre des matériaux destinés au garnissage. Des matières anti-moisissures, ou des thermorégulateurs vont faire la différence. Bien que l’idée d’une mousse aux extraits de soja s’avère judicieuse, le naturel continue son parcours dans la literie.

La fermeté du matelas n’est pas non plus un critère à négliger. Par rapport aux matelas à ressorts et en latex, ceux qui sont en mousse sont réputés pour leur fermeté. Le plus souvent, leur fermeté s’accroît lorsque leur densité augmente. Si nous prenons l’exemple d’un fabriquant qui n’utilise que 38 kg/m3, il va automatiquement proposer des matelas allant du plus souple au plus ferme. Bref, le choix du confort sera surtout déterminé en fonction de votre physionomie.

Un commentaire à “Tout ce qu’il faut savoir sur le matelas en mousse”

Lire la suite ou ajouter un commentaire

  1. Steph a dit:

    Il n’y a plus rien à ajouter, tout est dit et bien dit dans l’article. Sauf un conseil, choisissez de préférence un matelas en mousse visco-élastique respirante. C’est mieux que la mousse traditionnelle.
    Stéphanie

Laisser un commentaire...

*