Choisir son sommier parmi les trois grandes familles de sommiers

choisir-son-sommierLe sommier est la partie la moins visible du lit mais il n’en est pas moins un composant essentiel. Son rôle dans la qualité de votre sommeil est de premier ordre, et ce serait un tort de le négliger au profit du matelas par exemple. En effet les deux sont complémentaires.

Présentation du sommier

Les premiers lits ont fait leur apparition dans l’Égypte ancienne et n’étaient encore constitués que de quelques bandes de toiles suspendues. Le lit avec la forme que nous lui connaissons aujourd’hui est apparu au Moyen Age. Il était alors constitué de quelques planches rudimentaires et de paillasse et les gens y dormaient à plusieurs. Les premiers sommiers à ressort n’ont été inventés qu’au XIXe siècle.

Aujourd’hui, on ne parle plus que de sommiers à lattes ou de sommiers à plots. Le bon vieux modèle à ressorts a de moins en moins d’adeptes. Le sommier est généralement constitué d’un cadre en bois ou en métal. Ensuite le matelas se dispose sur les ressorts, ou sur les lattes, c’est selon le modèle.

En quoi le sommier est-il indispensable ?

Disposer directement le matelas par terre n’est pas convenable. Non seulement par souci d’efficacité, mais aussi de santé et même d’économie. En effet le plancher qui est trop dur a tendance à annuler les performances du matelas par effet tampon, et à entraîner le mal de dos. Ensuite celui-ci ne sera pas correctement aéré et entraînera des maladies respiratoires.

Le sommier a avant tout un rôle de support de la literie, mais pas uniquement. Il a également un rôle d’amortisseur compte tenu du fait qu’il supporte le tiers du poids du corps. Ainsi le sommier assure environ les 40% de votre confort. Ensuite un bon sommier permet une aération convenable, qui est indispensable à l’hygiène et à la santé.

Qu’est ce qu’un sommier de qualité ?

Le sommier idéal est celui qui peut offrir le meilleur compromis entre flexibilité et soutien. De sa qualité dépendra la santé du dos, mais également un sommeil normal. Le nombre de lattes ou de ressorts présents sur le sommier définit sa qualité. Plus ce nombre est grand, plus le soutien sera de qualité, et plus le sommier sera robuste donc s’usera moins vite. Et comme nous l’avons fait remarquer plus haut, le sommier et le matelas sont complémentaires. Il est conseillé de les acheter ensemble pour pouvoir les essayer en même temps. Ce n’est pas seulement pour le côté esthétique, mais aussi par un souci de performance.

Les modèles de sommier les plus courants

Il existe de nombreux modèles de sommiers. Le sommier à lattes nues offre un soutien beaucoup plus ferme. L’aération est optimale et le nettoyage facile. C’est le modèle idéal pour ceux qui souhaitent combattre l’humidité et la poussière. Les personnes qui souffrent de maladies respiratoires ou d’allergie y trouvent leur compte. A noter que ces mêmes propriétés se rencontrent également chez le modèle fixe à plots.

Ensuite il y a le sommier tapissier. Il s’agit d’un sommier qui peut être soit à ressorts soit à lattes. Il est recouvert de coutil et le garnissage intérieur fournit un bon soutien au matelas qui vient se poser dessus. Les lattes peuvent être soit recouvertes, soit apparentes selon les modèles. Le sommier tapissier se décline également en version cuvette ou en extra plat. En plus de son rôle décoratif, il présente l’avantage de protéger le matelas en amortissant beaucoup plus chocs et frottements. Le sommier tapissier est dit décoratif lorsqu’il laisse le cadre visible. Ce cadre est le plus souvent en bois de hêtre, solide et soigneusement travaillé pour privilégier le côté esthétique.

Le sommier à ressorts continue à faire son bonhomme de chemin malgré une plus grande popularité des modèles à lattes. De structure très simple, il est composé essentiellement d’un cadre en bois ou en métal, auquel est intégré un système de ressorts formant une couche homogène. Il y a les modèles à ressorts en spirale, à ressorts biconiques, et à ressorts ensachés. Le principe de soutien d’un matelas à ressorts est simple : la structure élastique de l’ensemble reçoit les mouvements de l’utilisateur et se déforment un moment avant de revenir à leur forme initiale. Ceci permet un confort certain, et moins ferme qu’avec les lattes. Le sommier à ressorts se combine principalement avec un matelas à ressorts.

Le sommier à lattes est de loin le plus populaire parmi tous les modèles. Les dernières innovations technologiques en matière de literie s’appliquent pour la plupart à ce modèle. Le sommier est constitué d’un cadre en métal ou en bois, sur lequel viennent se fixer plusieurs lamelles en bois ou en fibres de verre. Il y a trois sortes de lattes : les lattes traditionnelles en bois massif, les lattes multiplis, et les lattes en fibre de verre. Les lattes offrent beaucoup de possibilités de configuration. En effet elles peuvent être fixées sur des suspensions, ou articulées. La mobilité et les diverses adaptations que rendent possibles ces différentes configurations font du sommier à lattes un produit unique. De plus il peut être associé à un grand nombre de modèles de matelas.

Les sommiers à plots font partie des toutes dernières générations de sommier. Le plot est une ailette en caoutchouc très résistante et d’une grande flexibilité. Le sommier à plot est le plus souvent électrique. Les plots sont fixés sur des rotules et leur point fort réside dans le fait qu’ils sont indépendants les uns des autres dans leur mouvement. Le grand avantage du sommier à plot est d’assurer un soutien permanent quelque soit la pression que vous exercez sur le matelas. Avant d’acheter le sommier, vérifiez que le matelas que vous avez, ou que vous projetez d’acquérir, est compatible avec ! Les sommiers à plots sont évidemment un peu plus chers que les autres modèles de sommier.

Laisser un commentaire...

*